La vie d'ici et d'ailleurs (Tritriva)

Bienvenue ! Tonga soa ! Welcome !

Archive pour le 12 novembre, 2008

J’ai été « taggée » (Quelle est ta lecture préférée ?)

Posté : 12 novembre, 2008 @ 4:48 dans Tags | 5 commentaires »

Gentiment, j’ai été taggée par « moa » http://piris.unblog.fr/
Qui a été auparavant t. par « skalpa ».
Donc, je me lance moi aussi dans le jeux, ça permet de se remettre un peu aux bouquins…

Il s’agit de taguer les blogueurs/euses et de leur faire tourner une chaîne qu’ils doivent ensuite faire tourner à leur tour en taguant d’autres blogueurs/euses.
*D’abord: citer la personne qui m’a taguée et mettre un lien vers son blog.
(Pour moi c’est fait).
*Indiquer le règlement du jeu (important).
Principe 123-tag:
A) citer la personne qui t’a tagué et mettre un lien vers son blog;
B) indiquer le règlement du jeu;
C) ouvrir un livre que l’on aime à la page 123;
D) recopier à partir de la cinquième phrase et les cinq phrases suivantes;
E) indiquer le titre du livre, le nom de l’auteur, de l’éditeur, ainsi que l’année d’édition;
F) taguer 4 personnes dont vous souhaitez connaître les lectures et les avertir sur leur blog.

Comme moa, j’aime plusieurs livres que voici quelques uns :
*L’or de la terre de Bernard Clavel – Albin Michel S.A 1984
*L’adieu aux bêtes de Jean-Yves Domalain – Librairie Arthaud, Paris, 1975
*Dans la peau d’un intouchable de Marc Boulet – Editions du Seuil 1994
*Père Pédro ou Les Collines du Courage de Denise Gault – Albin Michel S.A 1994
*Soeur Emmanuelle (L’amour plus fort que la mort) de Pierre LUNEL – Editions Fixot
* Histoire de Madagascar de Hubert DESCHAMPS – Editions BERGER-LEVRAULT 1965.

*Et la Bicyclette Bleue de Régine Desforges – Editions Ramsay 1981
Je vais écrire beaucoup plus que cinq phrases sur cette histoire:

Le carnet s’ouvrit immédiatement à la bonne page, entièrement barrée par un nom et un numéro de téléphone écrits d’une belle écriture large. Léa composa le numéro. Une voix de femme à qui elle donna son nom lui répondit, puis une autre enfin, celle d’un homme.
-Monsieu Tavernier?…
-Non, ici Loriot. Nous nous sommes rencontrés il y a quelques jours.
-Excusez-moi, je ne m’en souviens pas.
-C’était dans une boite russe.
-Oh!…
-Que puis-je pour vous, mademoiselle Delmas? M.Tavernier est absent.
-Quand rentre-t-il?
-Je ne sais pas, il est parti pour le front à la demande du ministre.
-Où?
-Je regrette, mademoiselle, je ne peux pas vous le dire, secret militaire. Dès son retour, je lui ferai part de votre appel. Comptez sur moi.
-Merci, monsieur, aurevoir.
Léa se retourne vers Camille avec un geste d’impuissance.
<< Comme elle l'aime >>, pensa-t-elle en voyant les traits ravagés de la jeune femme recroquevillée sur le sol.
-Lève-toi, lui dit-elle durement.
Un peu de couleur revint sur les joues pâles.
-Oui, excuse-moi, je me conduis d’une manière ridicule. Laurent aurait honte de moi s’il me voyait ainsi.
Camille se releva péniblement en s’appuyant à un fauteuil. Debout, elle chancela, parvint à rétablir son équilibre et, sous l’oeil froid et méprisant de Léa, marcha jusqu’à son lit sur lequel elle s’efforça de s’asseoir dignement, serrant les lèvres comme pour étouffer un gémissement de souffrance.

A mon tour, j’invite:
chamade, totalementanonyme, iriso, bentus, de nous faire connaître leur lecture et ainsi de continuer la chaîne…
Je vais de ce pas les prévenir sur leur blog.
Amicalement.

 

MES HUMEURS AU FIL DES JOURS |
laguyane |
Rapport Prévention Charleroi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | designdemyself
| DIEGO
| ya est la