La vie d'ici et d'ailleurs (Tritriva)

Bienvenue ! Tonga soa ! Welcome !

Archive pour la catégorie 'chaîne d’amitié'

GARDER UNE LUMIERE ALLUMEE… PAS QU’UN SOIR MAIS TOUTE L’ANNEE !

Posté : 3 mars, 2011 @ 8:29 dans chaîne d'amitié | Commentaires fermés

bougienoel012.gif

Laisser les bougies allumer,Pour éclairer mes nuits ou je reste éveillée.

bougiesnoel004.gif

Laisser les bougies scintiller,La lumière rend mes rêves plus colorés.

bougiesnoel015.gifbougies9.gifbougiesnoel015.gif

Laisser les bougies se consommer toute une vie,elles bruleront tous les soucis.

chandelle001.gifbougies041.gifchandelle001.gif

laisser la lumière briller,elle redonnera la vue à ceux qui en sont privés.

bougiesnoel002.gif

Lever toutes les barrières, pour que rentre la lumière.

bougiepicscenterblognet1jpg.jpg

Soirée Solidarité Shoan du 19/02/10 – Remerciement et compte-rendu par Nanouh.

Posté : 25 février, 2010 @ 10:54 dans chaîne d'amitié | 6 commentaires »

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Jeudi 25 février 2010


 

Solidarité émouvante pour Shoan.

Récit de Nanouh RASAMOELY :

La soirée de solidarité pour Shoan qui a lieu le Vendredi 19 Février dernier à Chinatwon Belleville, un spacieux restaurant chinois de la capitale s’est merveilleusement bien passée.
Les amis de Shoan réunis ce soir là étaient pour la plupart vêtus d’un haut blanc (sa couleur préférée) et à la lecture du menu, les gueletons asiatiques s’annonçaient savoureux. Clin d’œil à la bonne vivante qu’elle est , d’autant plus qu’ une de ses passions c’est l’Asie! Un petit retard sur le planning n’a affecté en rien la joyeuse ambiance à la Shoan, prônée par les organisateurs de cette mémorable soirée. En effet, le dîner était servi à 22h30, le temps que toutes les tables occupées par les convives malgaches du restaurant soient remplies, le temps aussi de faire connaissance et de se rappeler les bons souvenirs de Shoan. Certains de ses amis se rencontrent pour la première fois , malgré un premier contact noué virtuellement pour certains . De tout cette petite assemblée, certains sont venus de loin :de Toulouse, d’ Avignon, de Dijon ,de Lille, de Troyes, d’Amiens, de Rouen, de Bretagne et même de très loin : d’Italie et de la Grèce….Et tous ont dejà fait un bonhomme de chemin avec Shoan : anciens camarades de classe (des escatiens), complices, collègues, etc. Shoan , la blogueuse, la chroniqueuse…. Elle défend bec et ongles que son vrai boulot c’est l’administratif dans un humble petit bureau du ministère de la justice au tribunal de Rouen, mais ceux qui ont lu ses papiers savent qu’elle a un talent indéniable d’une vraie journaliste, passionnée de Madagascar et très fière de ses origines. Elle a couvert plusieurs évènements de la diaspora et a collaboré avec plusieurs sites, journaux et radios. Ses photos et ses reportages peuplaient surtout la webmédia malgache jusqu’en automne 2009 où la « méchante bébête »l’ a encore une fois de plus rongée jusqu’à l’épuisement : grosse rechute de son cancer des seins contre lequel elle se bat depuis quelques années et qui la contraint désormais de rester alitée . « Ce bordel de crabe » lui a fait malheureusement perdre bon nombre de ses facultés depuis. Soirées, manifestations en tout genre, ceux qui ont un jour croisé la route de Shoan ont tous eu droit à un article, une photo, une publicité … Pour réaliser ses reportages, elle n’attend jamais d’être sollicitée. D’une aisance déroutante et inhabituelle, « elle vous chope au passage » (selon un commentaire d’un de ses amis sur Facebook) et vous impose son amitié. Particuliers, professionnels, associations, artistes, tout le monde est d’accord sur un point : Shoan, c’est la sympathie incarnée ! Talentueuse, maintes fois critiquée mais jamais égalée, son mot d’ordre était la mise en valeur de tous les malgaches dynamiques, qu’elle a affectueusement dénommés les « Gasy tsy very » en adhérant au concept oh combien original de son ami Laza, Shoan qui de son lit de Val de Reuil savait pertinement l’existence de cette soirée, nous disait au téléphone la veille de cette fête en son honneur : « je ne peux pas y être mais c’est la fête dans ma tête et ca me rend heureuse ! » L’ambiance à la Shoan battait son plein : le traditionnel Afindrafindrao relatant authentiquement la solidarité a ouvert le bal . Deejay Simjay -très bon par ailleurs !- savait mettre le feu au Chinatown , au grand bonheur des copines de Shoan, suivies par toute la clientèle du restaurant « nanala azy » ( se défoulant) sur des rythmes endiablés de la musique malgache . Au karaoké, l’émotion était à son comble lorsque les amis de Shoan chantaient « Je n’aurai pas le temps » de Michel Fuguain. Tant pis pour les fausses notes et les imperfections, à elle seule cette chanson symbolisait la très belle leçon d’amitié tirée de cet élan de solidarité. La soirée s’est terminée vers 2h30 au petit matin du samedi. Les organisateurs règlent l’addition et font le compte . Les bénéfices de la soirée seront remis dans l’après midi même à Shoan et son mari , le montant et le détail des recettes sont communiqués aux seuls participants de la soirée et donateurs. Une délégation de 9 personnes a fait le déplacement à Val de Reuil, malgré le froid glacial de la Normandie . Arrivés sur place vers 17h. En franchissant la porte du petit pavillon , on crie « coucou on est là ! », Shoan se relève à peine de son lit, et répond « c’est qui ? », toute excitée sans doute de savoir qui est là ! Elle a les yeux ouverts mais a perdu la vue, elle devine donc qui est qui au son de la voix de chacun de ses visiteurs . Lorsque l’on s’approche de son lit, elle tatonne pour essayer d’avoir un petit contact physique. En la voyant dans cet état, elle qui a toujours été dynamique et pleine de vie, le choc est terrible… Mais Shoan nous rassure – certainement en entandant le son de nos voix pleurant- en disant haut et fort « ne vous en faites pas , je vais bien ! je suis juste clouée au lit mais je vais bien ! ». Son courage et sa combativité forcent le respect. Personnellement, je me sens un brin ridicule d’avoir pleuré à cet instant là et je lui demande pardon pour ces larmes qui coulent, qui expriment d’ailleurs avant tout ma joie de la revoir . Les retrouvailles sont chaleureuses, l’ambiance , joviale et conviviale malgré la maladie.
David son mari offre aux amis de Shoan une petite collation. Il raconte leur quotidien, l’infirmière qui passe chaque jour pour les soins et la toilette, son organisation avec les enfants, bref son soutien sans faille et sa disponibilité pour sa femme pour le meilleur et surtout pour le pire… Leur sublime photo de mariage qui trône sur le mur de la pièce est comme le témoin occulaire de cet engagement . Ils ont aménagé le salon en chambre pour Shoan car les vraies chambres se trouvent à l’étage. Trop compliqué pour transporter le lit de l’hôpital qu’on a mis à sa disposition . Des tas de médicaments recouvrent toute la surface de leur table à manger ….
Shoan pense à faire une séance photos. Mais un de ses grands amis appelle et elle tient cinq bonnes minutes à lui parler. Ensuite, elle nous demande les détails de la soirée…
C’est ainsi qu’on lui lit la liste des invités, avec leurs messages respectifs. Elle en est émue, contente, agréablement surprise. Lorsqu’on remet l’enveloppe des dons à David , Shoan nous avertit « les filles ! voyez mon état alors je compte sur vous pour remercier tout le monde ». On lui répond « ne t’inquiète pas, ce sera chose faite ! »
Une demie heure s’est écoulée jusque là depuis notre arrivée. Shoan fait une première crise : elle pleure, gigote et se plaint « je suis très fatiguée ». David nous dit de la laisser se reposer, « vous pouvez continuer à lui parler car cela lui fait du bien , mais ne la faites plus parler pour l’instant. Il faudrait juste qu’elle vous entende mais qu’elle ne vous réponde pas ». Chacun se relayait à son chevet pour lui sussurer des mots de réconfort et d’encouragement, d’amour et d’amitié. Bercée par nos paroles , Shoan s’endort et se réveille quelques instants après et participe de nouveau aussitôt à la conversation comme si de rien n’était. En fait, nos conversations sont entrecoupées de petites crises, déclenchées sans doute par l’émotion, la fatigue…..
Et puis 2 heures après, vint le moment de nous séparer . Moment très dur à vivre pour tout le monde… malgré son état, Shoan n’est pas déconnectée de la réalité pour autant. Elle réalise que la RNS sera pour très bientôt, et elle me dit « j’aimerai bien que tu fasses des reportages à la RNS à ma place cette année » . Je lui promets « Ok, je vais les faire pour toi »….
Au moment de me dire au revoir, elle pleure et me dit un message pour ma famille. Je garde le souvenir de cette petite phrase inachevée comme un précieux signe de sa gratitude, de sa fidèle amitié à mon égard, elle , qui fut une de mes premières connaissances en France lorsque je suis venue m’y installer pour la première fois il y a 19 ans et qui est restée depuis mon amie…

 

Remerciements :

Chers amis,

L’élan de solidarité pour Shoan a été un franc succès. Soucieuse de vous donner un compte rendu dans la plus grande transparence, je me permets de vous communiquer les informations ci après:

-le total de la somme récoltée pour Shoan s’élève à 895€
* dont 710€ le bénéfice net de la soirée ( 85 repas ont été servis ,des artistes -Olombelo Ricky, Arison Jaha, Edgar ravahatra ont donné des CD à vendre , et les Serasera des noeuds de l’amitié.  Les benéfices  des ventes de ces CD et noeuds étaient pour Shoan )
*  et 185€ le total des chèques pour Shoan envoyés par de nombreux donateurs par notre intermédiaire (Nanouh Rasamoely et Miora Andrianaivomanjato).

Cette somme de 895€ leur a été remise par chèques le samedi 20 février à Val de Reuil.
Pour votre information , pour chaque repas taxé  25€, 18€ revenaient au restau et 7€ à Shoan. Le restaurant n’acceptant pas le règlement par chèque, nous avons dû vous demander de nous laisser un chèque en blanc pour tout paiement par chèque . Faly Mansoor et Miora Andrianaivomanjato ont avancé vos paiements par chèques et ont donc forcément encaissé vos chèques

-La liste des noms de tous ceux qui ont participé à cet élan de solidarité a été lue à Shoan avec vos messages respectifs. Cependant, elle nous a chargés de vous transmettre ses remerciements et sa profonde gratitude

Etant l’initiatrice de cette idée de soirée pour Shoan, je prends donc comme initiative  le devoir et le plaisir de vous envoyer ce mail . En effet, même si j’ai eu l’idée de faire la soirée , sans votre précieuse aide et sans votre soutien, je n’aurai pu rien faire

C’est ainsi que je vous adresse un GRAND MERCI à tous, en particulier:

- à Princis Rakotozafy, frère à Shoan qui m’a soutenue en premier dans ma démarche. Il s’excuse de ne pas avoir été à la soirée ( en deuil pour la perte récente de son autre soeur Sylviane, il n’avait pas le coeur à faire la fête) mais nous remercie en son personnel à nous tous pour ce que nous avons fait pour Shoan.
- à Steffi Rakotozafy , neveu commmun à Shoan et moi qui a conçu le flyer pub de la soirée
- à tous les amis de Shoan qui ont bien voulu me rejoindre pour les préparatifs de  ce geste amical et tellement généreux: je cite en particulier Miora (qui a tout fait à ma place sur Paris quant à l’organisation de cette soirée), Rondro, Vahinala, Faha, Jocelyne, Faly, Haja Lalaina
- à toutes les personnes présentes à la soirée: les amis de Shoan  ainsi que la famille et les amis de ses amis   ! Merci pour votre venue, vos photos, vos chants, votre participation surtout que de nombreuses personnes sont venues de loin.
- Un grand merci particulier à ma famille et mes amis qui ne connaissent pas Shoan mais qui par solidarité et par générosité, se joignent à moi dans cette démarche
- à toutes les personnes ayant envoyé par notre intermédiaire un chèque pour Shoan. Merci pour votre confiance à notre égard, votre générosité pour Shoan, que Dieu vous le rende au centuple!
- à Olombelo Ricky, Edgar Ravahatra, Arison Jaha qui n’ont pas pu rester à la soirée mais qui sont passés nous remettre des CD à vendre et dont les bénéfices iraient pour Shoan. Merci pour votre générosité , je vous souhaite une franche réussite dans vos carrières artistiques
- à Monsieur Marc, le gérant du restaurant Chinatown Belleville de nous avoir reçus et d’avoir fait un effort commercial pour soutenir notre geste pour Shoan. Le menu qu’il nous a proposé à 18€ dessert compris se vend habituellement à 20€ sans dessert. Je souhaite une belle prospérité à votre restaurant.
- à Deejay  Simjay pour la belle prestation et animation à la malgache qu’il a faite à la soirée. Un grand bravo !!!
- à l’ensemble des médias malgaches qui ont bien voulu faire gracieusement la pub de cette soirée: sites internet, radios . GRAND MERCI à tous et un grand merci particulier à Benjamin Andriamanantsara pour le reportage photo qu’il a réalisé pour la soirée
- Merci aussi pour vos pensées et pour vos prières pour Shoan, tout simplement

En espérant n’avoir oublié personne,
au nom de Shoan , de ses amis, et en mon nom personnel,
je vous envoie mes vives amitiés

Cordialement,

Nanouh  RASAMOELY

http://www.madaplus.fr/

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Tapitra tompoko, misaotra indrindra  emoticone

Soirée Solidarité Shoan du 19/02/10

Posté : 22 février, 2010 @ 4:10 dans chaîne d'amitié | 1 commentaire »

vidéos de Rakaroka

Image de prévisualisation YouTube

*Ho fanohanana an’i Shoan noho ny fiadiany @ aretina !

*Action de soutien pour aider Shoan dans sa lutte contre la maladie !
Image de prévisualisation YouTube

*Firaisankinan’ny gasy taty an-dafy ho fiaraha-mientana ho an’i Shoan sy ny fianakaviany !

*Union de solidarité des malagasy de France et d’ailleurs pour soutenir Shoan et sa famille dans leur lutte contre cette sale maladie !
Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

123
 

MES HUMEURS AU FIL DES JOURS |
laguyane |
Rapport Prévention Charleroi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | designdemyself
| DIEGO
| ya est la