La vie d'ici et d'ailleurs (Tritriva)

Bienvenue ! Tonga soa ! Welcome !

*JE NE CHERCHE PLUS

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

C’est quoi au juste l’amour ?
On ne peut pas le définir, c’est une façon de le vivre à plus ou moins long terme.
Chacun vit son amour, sa vie suivant son destin, si l’on peut le dire ainsi, ou alors la rencontre avec une personne si l’on parle de l’amour amoureux.
Une rencontre avec un coup de foudre, ça existe, du moins par l’un des deux, de là à ce que ça soit réciproque, c’est rare, ou alors, un des deux fabule.
Le coup de foudre est un moment d’empressement, de désir physique, être sur des nuages, dans cet état là, on pense alors pouvoir vivre d’amour et d’eau fraîche, tout paraît beau et irréel. Cela ne dure que le temps d’une lune de miel, que l’on soit marié ou pas.
Ensuite, il y a l’amour qui naît doucement, ça peut être une personne que l’on connaît depuis un certain temps, mais que l’on a pas fait trop attention, alors, sans précipitation, on se rapproche, faire comprendre à l’autre le sentiment naissant, sortir ensemble tout en continuant de voir les amis.
Puis, si les attirances semblent bien réciproques et qu’un amour à deux semble possible, des projets d’avenirs pourraient alors voir le jour: vivre ensemble.
Un amour tranquille, parce que bien réfléchit, pas de problèmes de logement, ni financiers vu que les deux travaillent, et aussi libres de toute attache.
Reste le sujet à aborder concernant les enfants futurs: rester quelques temps sans en avoir et privilégier le rapport du couple, tout en améliorant la vie professionnelle des deux.
Ou bien, se décider à avoir un enfant dès que possible et ainsi rentrer dans une vie de famille avec tout ce que cela implique…

2 commentaires »

  1. rainbowoman dit :

    Coucou Tritriva,

    J’aime Beaucoup ton article !!
    Oui, l’Amourrrrrr ! quelle belle chose mais si complexe, enfin, c’est nous qui faisons qu’elle se complique !
    Comme tu dis un « coup de foudre » ne dire qu’UN moment, d’où le « COUP DE FOUDRE », comme la foudre, elle frappe un coup et disparaît instantanément …

    Mes potes restent mes potes … hum, je remercie Dieu de n’avoir que des sentiments très amicaux envers eux, mais je sais qu’avec certains d’entres eux, ils auraient voulu un peu plus, alors j’ai toujours fait en sorte de les ramener Gentiment dans leurs « quartiers » hi hi hi !

    Un couple sans enfant, ça peut être difficile. Toi, tu connaîs ma situation. Avec mon concubin, ça va, mais on sent qu’il y a un manque … se rendre au cimetière pour voir nos enfants, c’est pas vraiment le Top mais bon … parfois, on s’ennuie l’un avec l’autre … c’est bizarre comme situation, et quand la soupape est à son maximum, on se reproche la perte des BB, et on s’envoie à la figure, des paroles que l’on regrette aussitôt …

    Bisous. Continue de nous « pondre » de supers articles !

    Jojo

  2. tritriva dit :

    Coucou Jojo,
    Oh oui ! très complexe qu’est l’Amour.
    Comment faire pour que cela ne le soit pas ?
    Comment éviter le coup de foudre ?
    Qui, comme on le sait n’est jamais réciproque ! :-) .
    Repousser les potes qui veulent aller plus loin que la simple amitié, s’ils restent malgré tout, c’est que ce sont vraiment de vrai potes, sinon, ils ne voulaient que ce qu’on pense et seraient parti « après » qu’ils auraient eu ce qu’ils voulaient de toute façon.
    *
    Pour vivre comme vous faites tous les deux, l’Amour y est présent, vous vous soutenez l’un et l’autre pour arriver à surmonter cette situation…
    Le fait que vous vous reprochez la perte des BB, c’est que vous vous posez encore la question du pourquoi cela nous est-il arrivé ? Si on avait pu éviter ce qui nous est arrivé ! mais ce n’est ni sa faute, ni la tienne, c’est le destin qui a fait que cela arrive, personne en ce monde ne peut prévoir ce qui va arriver, la vie ne tient qu’à un fil, nous ne sommes que des marionnettes.
    Dieu seul sait ce qui nous arrivera d’une seconde à l’autre. C’est pour cela qu’il faut vivre chaque seconde qui passe au mieux possible, malgré les blessures qui ont du mal à cicatriser.
    Nous avons tous vécu des situations plus ou moins dramatiques (ceux qui ne l’ont pas encore vécu, ça viendra plus tard) chacun a eu ou aura sa dose.
    Voilà, je sais que la perte d’enfant est la plus inconsolable des situations dramatiques, mais tu as la foi, tu sais qu’ils sont là-bas quelque part, rien n’est jamais fini vraiment…
    Gros bisous et A+
    Tritriva

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

MES HUMEURS AU FIL DES JOURS |
laguyane |
Rapport Prévention Charleroi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | designdemyself
| DIEGO
| ya est la